GET STARTED

0$

Nous recherchons pour vous le meilleur tarif

Comparez les assurances crédit avec TopAssurancePrêt

Avez-vous déjà souscrit une assurance prêt immobilier ?

Sélection requise

Suivant

Banque & état du prêt

Sélection requise

Suivant

Personne(s) à assurer

Sélection requise

Suivant

Votre prêt

Premier prêt

Deuxième prêt

Sélection requise

Suivant

Coordonnées

Premier emprunteur

Deuxième emprunteur

Sélection requise

Suivant

Nombre de prêts

Sélection requise

Suivant

Découvrez votre économie

Récapitulatif de vos données

Description Information Quantité Montant
Rabais :
Total :

L’utilisation de notre service de comparaison d’assurances de prêt immobiliers est conditionnée au respect des CGU (conditions générales d’utilisation). L’utilisateur s’engage à prendre connaissance des CGU.

Modèle économique de TAP : le service proposé est gratuit pour les utilisateurs. Ils ne paient leurs primes d’assurance qu’après avoir souscrit au contrat d’assurance. TAP est rémunéré dans ce cas directement auprès de l’assureur. La rémunération de l’assureur n’influence pas le choix des offres proposées au client.

1. Les offres proposées ne sont valides que si les réponses données à nos questions (sur le site, par email et/ou par téléphone) sont exactes. Une réponse fausse (si par exemple vous dites être non-fumeur alors que c’est inexact) peut entrainer la caducité du contrat souscrit.

2. TAP fait de son mieux pour proposer l’assurance la plus adaptée à chaque utilisateur. Dans certains cas particuliers, les assureurs peuvent se retrouver dans l’incapacité de fournir une offre. C’est le cas notamment lorsque leurs modèles statistiques ne leur permettent pas de calculer le risque pris. L’utilisateur est informé de cet état de fait qui est lié à notre métier. Il décharge TAP de toute responsabilité si nous ne sommes pas capables de lui faire une proposition d’assurance.

3. TAP utilise au mieux les capacités offertes par les technologies numériques pour offrir une information rapide et efficace. Cependant, cette information est nécessairement limitée et incomplète et les offres présentées dans le site restent indicatives, jusqu’à ce que nous envoyons le contrat validé par l’assureur. 
De plus, les offres présentées sur le site peuvent être temporairement inexactes, notamment lorsque les algorithmes de calcul de primes sont en cours d’actualisation.
D’une façon générale, l’utilisateur décharge TAP ou ses partenaires (les compagnies d’assurance) de toute responsabilité en cas d’inexactitudes portant sur les garanties, les franchises, les prix ou le service décrit par TAP.

4. Il appartient à l’utilisateur de s’assurer que les informations que nous utilisons pour définir son offre sont conformes à sa situation.

5. L’utilisateur est soumis aux CGU de l’assurance avec laquelle le contrat est souscrit. Il s’engage à les lire et les accepter.

6. TAP fait de son mieux pour offrir la meilleure offre d’assurance pour chaque demande en sollicitant son panel d’assurances. L’utilisateur accepte l’idée que TAP ne peut interroger la totalité des offres d’assurance présentes en France. TAP fait de son mieux pour élargir régulièrement son offre.

7. La société TopAssurancePret.fr est immatriculée à l’ORIAS sous le numéro 18006461  en qualité de courtier en assurances. TAP a souscrit une assurance responsabilité civile professionnelle auprès de Navigators, 6Bd Malesherbes, 75008 Paris. Cette assurance vise à couvrir l’étendue de l’activité principale de la structure à savoir, l’assurance crédit immobilier, ainsi que la garantie financière.

8. La société TAP est inscrite à l’ORIAS et est tenue à une obligation d’information et de conseil (articles L.520-1, R.520-1 et R.520-2 du Code des assurances). Pour plus d’information sur l’exercice du métier, il est possible de contacter directement l’ORIAS (Organisme pour le Registre des Intermédiaires d’Assurance) ou l’ACPR (Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution).

9. L’utilisateur est informé que les explications données par TAP ne dispensent pas l’utilisateur de réaliser ses propres recherches pour confirmer son opinion.


Recevoir une estimation détaillée

Comparateurs d’assurance, quelles tendances ?

 

En 1996, QuoteSmith, le premier comparateur d’assurance a été lancé aux Etats Unis et a très vite connu un grand succès.

 

Dans beaucoup de pays, les comparateurs d’assurance sont très souvent utilisés pour trouver la meilleure assurance. Certains pays sont plus avancés que d’autres : au Royaume-Uni, huit contrats sur dix sont souscrits via un comparateur, soit trois à quatre fois plus de souscriptions en ligne qu’en France. Cependant, la place des comparateurs augmente en France pour trois raisons :

 

·      Les habitudes des consommateurs : dès lors qu’ils achètent de plus en plus d’objets du quotidien sur Internet, les consommateurs utilisent également Internet pour souscrire à des produits d’assurance. La croissance de la consommation sur Internet en France est de 15% par an.

 

·      La réglementation : il devient de plus en plus facile de changer d’assurance grâce à la loi Lagarde, puis la loi Hamon et enfin l’amendement Bourquin en vigueur au 1er janvier 2018. Avant il n’était pas possible de changer d’assurance-crédit immobilier lorsqu’on avait déjà souscrit auprès de sa banque. Désormais, tous les contrats sont résiliables, quelle que soit leur ancienneté.

 

·Le développement des outils digitaux par les assureurs : aujourd’hui les assureurs sont de plus en plus connectés et proposent des solutions techniques qui permettent aux courtiers en ligne de facilement mettre à jour leurs tarifs et les informations sur leurs offres.

 

Ces tendances expliquent la place de plus en plus grande que prennent les comparateurs dans le paysage de l’assurance en France.

 

Alors que la première génération de comparateurs ne prenait en compte que le prix, les nouveaux comparateurs tiennent beaucoup mieux compte des besoins des clients, et sont plus clairs sur les garanties des contrats. Les clients et les assureurs ont aussi compris que les comparateurs sont un outil, mais qu’il est souvent nécessaire avant de souscrire d’échanger avec un conseiller qui s’assure que le dossier est bien complété et que le client est correctement informé.

 

Aujourd’hui en France, moins de 15% des nouveaux souscripteurs d’assurance-crédit passent par des comparateurs. L’écrasante majorité continue de prendre l’assurance proposées par leur banque. Elle est en moyenne de 20 à 55% plus chère que l’assurance externe proposée par les courtiers en ligne. Même si les mentalités évoluent, il faut du temps pour changer les habitudes !

Fermer le menu